LA LÉGENDE

La légende de l'Est Est Est

LÉGENDE

La célébrité et le nom particulier du vin de Montefiascone dérivent de cette légende, à mi-chemin entre histoire et fantaisie, qui pendant des siècles a intrigué ceux qui, passant par là, en avaient connaissance.

 

En l'An Domini IIII, messire Johannes Defuk vint en Italie à la suite de son Excellence l'empereur Enricus V. Et habendo la noble Sir magno culte pour delitiosissimo licore Bacchus, invitavit, cum discours poli, le serviteur Martino: "Martinus, mon fidèle serviteur, l'Italie est une merveilleuse terre qui produit plusieurs fruits et parmi ceux-ci ces vignes colorées qui donnent des nectars purs. Ce nectar je veux boire et spécialement celui qui est miraculeux et qui fait ressurgir les morts. Voyez, mon ami, avant moi un jour et de porte en porte demander le meilleur vin, et où qu'il se trouve ramenez le à notre palais, celui qui est estampillé EST ".

Et Martino, fidèle serviteur, continua son chemin vers la Urbe Imperiale et écrivait «Est» à chaque endroit où il trouvait un bon vin. Et infacti, à illo Signo, Messer Johannes Defuk scendeba de lui sa belle et tracannaba à satietate l'inebriantissimo liquide.

Et Jonto à Monteflascone et goûté à la exultaba Nectare Martino pour sa bonté et diceba: "Ici est la terre promise ......" Elle lui apporta son forums étape De Porta scribeba pas un, duo nee, ter sed "Est Est Est". Et glorieuse Septembre trionfantes fremeba et attendeba lui son monsieur Johannes Defuk, le sperme Cuale toto la procession de l'arribaba de secuente jour.

Messer Johanne credeba etiando, quo de vulessero les transporter si medesmo à centellar cuello Nectare delictioso. ET ET Bibendum Bibendum duo longhi de repartire mementava pas mourir de ce site. Et cuando se fixer sur le démarrage du temps de Rome, non loin de Jonto Monteflascone tres Milia, ibi returnaba pro bibere toujours illo delitioso de vin.

Messer et Johanne bibeba bibeba - laeto et faelicissimo - même de sa mort. Et avant sa mort, il voulut écrire son testament avec ses dernières volontés : "Dans mes années recurrentia de dulce la mort, la mairie de Monteflascone pensez à jeter le vin copieux sous meo sepulcro dans ecclesta de lo Sancto martyr Flavien.

Share by: